samedi 31 décembre 2011

Quel avenir pour les livres ?



Auteur : Thierry Cumps
Editeur : Lulu

Après cette étude réalisée à l'aube de 2012, il reste encore beaucoup d'interrogations. Mais la certitude de voir prochainement la fin du papier devrait nous amener à réfléchir rapidement au passage du livre numérique.

Acheter le livre
L'acheter au format ePub
L'acheter au format Kindle
Le commander directement à l'auteur

Cet article vous a été communiqué par "Auteurs de livres".

vendredi 30 décembre 2011

Ce que gagne l'auteur d'un livre


Certains pensent que quand l'un de mes livres se vend 17 €, je gagne 17 €, c'est complètement faux. En dehors des ventes faites directement par mon éditeur, je gagne le plus souvent entre 2 et 3 euros par livre. Il faut comprendre qu'il y a les frais d'impression de l'éditeur, la part prise par le distributeur et pour finir les frais de port quand il s'agit d'une édition papier.

Aussi depuis quelques jours, j'ai décidé de vendre moi-même au prix unique de 6 € les versions PDF de mes livres :
www.creationdesitesinternet.info/pdf.html

Par contre, concernant les éditions papier ou epub, vous devrez les acheter chez mon éditeur ou chez un distributeur.

Si j'écris des livres, c'est d'abord pour partager une passion ou pouvoir donner une formation à un grand nombre de personnes mais ce n'est sûrement pas grâce à cela que je pourrai vivre. Pour moi, écrire et communiquer est un réel plaisir, mais pas vraiment une source de revenus.


Pour ceux qui veulent savoir combien gagne les écrivains, cliquez sur le lien suivant :
www.lexpress.fr/culture/livre/ce-que-gagnent-les-ecrivains_859800.html

vendredi 23 décembre 2011

Un parisien au cœur des Philippines



Auteur : Thierry Cumps
Editeur : Lulu

Je suis venu aux Philippines en août 2001 avec ma femme Helen (une philippine) et ma fille Siam pour me marier religieusement. Cela fait maintenant 9 ans qu'elle vit à Paris où je l'ai rencontré. J'ai été bien accueilli par ma belle-famille, mais la première journée, j'ai souhaité pouvoir partir, revenir en France.
Ce premier séjour aux Philippines a été difficile pour moi, trop habitué au confort de mon petit appartement de la région parisienne. Heureusement les séjours suivants ont été de plus en plus faciles mais j'ai tenu à rééditer ce livre (publié anciennement chez Publibook) afin que vous puissiez juger du contraste qu'un parisien peut trouver quand il débarque pour la première fois aux Philippines chez ses beaux-parents.
Né en 1962 à Saint-Sever dans les Landes, Thierry Cumps a été militaire de carrière avant de se tourner vers le photo-reportage, puis l'informatique et l'internet où il est administrateur de réseaux et webmaster.
En 2010, Thierry Cumps crée l'association pour la visibilité sur internet – www.cumps.org – association qui aide tous ceux qui le souhaitent à être visite sur internet.
Il est toujours marié à Helen (la philippine) et il envisage de prendre sa retraite en Asie, sans doute aux Philippines.

Acheter le livre

lundi 19 décembre 2011

Idées pour travailler chez soi


Auteur : Thierry Cumps
Editeur : Lulu

Qui n'a jamais rêvé de pouvoir travailler de chez lui, sans être obligé de partir tôt le matin pour gagner sa croûte en revenant le soir fatigué par une longue journée de travail, pestant contre ses collègues ou son patron. J'ai étudié tous les moyens pour que vous puissiez réaliser votre rêve, à vous de choisir celui qui vous convient.

Acheter le livre

vendredi 2 décembre 2011

Quel est l'avenir du livre?

Tous d'abord, je tiens à dire que je respecte les maisons d'éditions. Nous avons en France des maisons d'éditions prestigieuses (exemple Gallimard) qui sélectionnent avec rigueur les meilleurs auteurs afin de présenter ce qui se fait de mieux dans le domaine de l'édition.

Ceci étant dit, j'ai quand même décidé de mélanger ces maisons vénérables avec ce que certains appellent des imprimeurs à la demande (exemple Lulu ou Bod) sur la page consacrée aux éditeurs : www.les-livres.com/a-propos-du-site/editeurs.html

Pourquoi ?
Parce que nous ne savons pas encore ce que sera l'avenir du livre : imprimer des livres à la demande (moins de gâchis de papier), donner à tout le monde les mêmes chances de devenir écrivain ou en tout cas de publier son livre, passer du papier à l'édition numérique (Ebook, Kindle, PDF)...

Bref, pour toutes ces raisons, et parce que personne ne peut me dire actuellement ce que sera l'avenir du livre et du monde de l'édition, j'ai décidé de donner la même place à chacun sur le site que j'ai créé : www.les-livres.com

Comme ce site, la gestion de mon association et l'écriture de mes propres livres me prennent beaucoup de temps, je n'ai plus beaucoup de loisirs pour lire des livres en moment, ni pour écrire sur mes blogs, et je m'en excuse auprès de mes lecteurs.

lundi 7 novembre 2011

Un site internet pour tous les livres en français

J'ai créé il y a environ 1 mois, un site internet pour tous les livres en français dans le monde. Concrètement il s'agit d'un annuaire qui va référencer les ouvrages (livres et Ebooks) en langue française avec un lien vers le site internet où celui-ci est disponible à la vente. Le nom de ce site est www.les-livres.com

Je pense référencer entre 5000 et 10 000 livres (ou Ebooks) par an. J'ignore l'ampleur de la tâche, mais je sais que Google estime à 130 millions le nombre de livres dans le monde. Pour ma part, je ne vise que les livres en langues française (et aussi les Ebooks).

Pourquoi cet annuaire ?
D'abord parce que j'aime les annuaires, mais surtout parce que j'aime les livres et que je n'ai trouvé aucun annuaire qui recense les livres disponibles en langue française. Avec www.les-livres.com il sera facile de faire une recherche par thème ou bien par le nom de l'auteur, le titre du livre ou quelques mots contenus dans la description du livre. Ensuite, en cliquant sur le lien, le visiteur pourra en savoir plus et éventuellement commander le livre directement sur internet.

Pourquoi les Ebooks ?
Parce que ceux-ci prennent de plus en plus de place dans notre vie et qu'ils risquent à terme de remplacer les livres. Même si je suis attaché aux livres, ceux-ci contribuent à la déforestation de la planète et les Ebooks permettent aussi de payer les livres moins cher en économisant à la fois sur le papier (et le coût de l'impression) ainsi que sur les frais de livraison.

En tant que président de l'association pour la visibilité sur internet et amoureux des livres, je me devais de faire quelque chose pour rendre les livres plus visibles donc plus disponibles pour le public.

mercredi 28 septembre 2011

Encore un livre dont je ne parlerai pas

Je ne citerai ni le titre, ni l'auteur parce que je n'ai pas aimé ce livre et je l'ai d'ailleurs parcouru en diagonale tellement il était ennuyeux et insipide.
Et pourtant, il s'agit bien d'un succès en librairie grâce à la médiatisation de son auteur (elle est connue dans le monde entier).
Ce genre de livre explique le désintérêt des gens pour la lecture : passages longs et ennuyeux dont les trois quart consistent en de l’introspection.

Tout ce que je veux, c'est de l'aventure et de l'action comme dans les films qui font le succès au box-office. Par exemple, j'ai lu presque tous les livres de Bernard Werber (sauf les nouvelles) et j'ai été tenu en haleine du début à la fin, voilà un auteur qui sait comment nous intéresser. Hélas, la plupart des livres sont ennuyeux et j'ai beaucoup de mal à trouver un livre qui peut m'intéresser. Si vous en connaissez, n'hésitez pas à me le signaler.

Petite précision, je ne veux parler ici que de livres récents. Il me serait trop facile d'écrire sur des livres que j'ai déjà lu et aimé comme "L'herbe bleu" ou "Le journal d'Anne Franck" ou encore les livres de Boris Vian.
Ce que je souhaite faire, c'est vous révéler des auteurs moins connus et des livres que vous ne connaissez pas encore mais que vous pourriez aimer lire comme par exemple les livres que j'ai fait venir de Thaïlande et qui sont introuvables en Europe.

mardi 20 septembre 2011

Je ne parlerai ici que des livres que j'aime

Je vais faire un deal avec vous : je ne parlerai sur ce blog que des livres que j'aime. Par conséquent même si vous ne lisez pas ma critique, vous pourrez lire le livre dont je parle sans aucune crainte.
Voici mes critères de sélection : c'est un peu comme un film, il faut que le livre m'intéresse, qu'il y ait de l'action ou des sentiments, qu'on ne s’ennuie pas en lisant le livre et en plus si on apprend quelque chose (qu'on en ressort un peu moins idiot qu'avant) c'est le jackpot.

Donc ou le livre m'ennuie et je n'en parle pas sur ce blog, où j'ai apprécié de lire le livre et j'en parle sur ce blog.

Pourquoi ce choix ? 
Depuis plusieurs semaines, je lis un livre d'un écrivain que j'aime et que je respecte et je m'ennuie tellement en lisant son livre qu'il est possible que je ne le termine jamais. 
Pourtant je respecte trop cet écrivain pour en dire du mal mais je ne peux pas me résoudre à en dire du bien. Il ne s'agit pas d'un roman, mais le genre essai économique et j'aimerai terminer ce livre, ne serait ce que par respect pour son auteur mais c'est très difficile parce que les chiffres c'est ennuyeux. 

Donc, si un jour vous m'envoyez un livre pour que je le lise, vous ne risquez rien. Ou vous aurez une bonne critique sur ce blog, ou bien je n'en parlerai même pas.

Comme je sais que tous les auteurs de livres souhaitent être lu. Ce blog, qui n'en est qu'à ses débuts, vous offre gratuitement son espace. La seule condition : que votre livre m'intéresse. Si votre livre m'a plu, j'en parlerai dans ce blog et vous aurez une bonne critique et un lien vers un site internet où les lecteurs de ce blog pourront se le procurer. Si le livre ne m'a pas plu, je n'en parlerai pas. Donc aucun risque pour vous. Que vous soyez écrivain confirmé ou simple auteur en auto-édition, vous avez les mêmes chances, il suffit que votre livre me plaise. Je serai votre comité de lecture et la sanction sera d'être dans ce blog ou pas.

Vous pouvez m'envoyer vos œuvres à l'adresse suivante :
CUMPS, 4 rue Charles-Emile Paris. 93350 Le Bourget. FRANCE.

N'oubliez pas de mettre un lien vers un site internet où l'on peut se procurer votre livre.

Les livres que j'ai acheté ou qui m'ont été envoyé seront donnés à une bibliothèque ou une école (si possible dans un pays pauvre).

J'espère que vous serez d'accord sur ce deal.
Thierry Cumps


lundi 19 septembre 2011

Comment se faire publier ?

Je tenais à écrire ce petit post sur la façon qu'a un auteur de faire publier son livre.

Tout le monde connait les grandes maisons d'édition, il y en a encore plus de petites dont beaucoup font faillite au bout de quelques années d'existence. Si vous avez la chance que votre manuscrit soit retenu par une maison d'édition, on vous fera signer un contrat dont les droits d'auteur se situeront entre 5 et 10% du prix du livre et ce sera le plus souvent 8% avec peut être un à-valoir (avance sur vos recettes) qui peut parfois atteindre 1.500 €.
Si vous êtes publié par une de ces grandes maisons d'édition, c'est que vous avez franchi les barrières des comités de lecture et que la maison d'édition a misé sur vous. Par conséquent vous méritez d'être appelé écrivain. Si vous vendez plus de 10.000 exemplaires, on peut commencer à parler de succès.

Par contre, si vous décidez de publier vous même vos œuvres (auto-édition), personne n'a jugé de l'intérêt de celles-ci et vous pouvez très bien publier n'importe quoi. Vous ne méritez pas le titre d'écrivain. Par contre, vous pouvez fixer vous même le prix de vos livres et pourquoi pas toucher 50% du prix de ceux-ci. Vos livres ne seront pas disponibles en librairies, ni dans les grands magasins, tout au plus sur des sites internet comme Amazon.
Cependant, vous pouvez très bien vivre de votre plume en auto-publiant vos livres, il suffit de vendre une centaine de vos livres par mois à 10 € de bénéfice par exemplaire ou 200 livres par mois à 5 € de bénéfice par exemplaire. mais ne comptez pas sur le site internet pour faire la publicité de vos livres. Ce sera à vous de faire tout le travail de marketing.
J'ajouterai que vous ne devriez pas payer pour être auto-édité, en dehors de l'achat d'un exemplaire de chacun de vos livres (et des révisions) afin de juger de la conformité du livre par rapport à ce que vous en espériez. Les éditeurs qui vous demandent de l'argent pour être publié me font penser à ceux qui vous demandent de l'argent pour avoir un emploi, cela sent mauvais et ne présage rien de bon pour la suite. Il faut savoir qu'en auto-publication, on n'imprime les livres qu'à la commande, donc pas de commande, pas de frais et aucun stock à gérer. Ceci est rendu possible grâce aux nouvelles imprimeries numériques qui permettent d'imprimer un support numérique en petite quantité, voire 1 seul exemplaire.

Je n'ai pas à juger de la valeur de l'un ou de l'autre. Il faut savoir que l'écrivain qui vend le plus en ce moment - Marc Lévy - est assez critiqué par les spécialistes qui le juge trop populaire (un peu comme les films comiques français qui font entrer de l'argent mais sont descendus par les critiques).

Donc même si décidez de publier sur un site comme Lulu.com ou Thebookedition.com, c'est votre choix et cela ne préjuge en rien de la qualité de votre œuvre. Certains livres dans des maisons d'édition prestigieuses m'ont profondément ennuyé, je peut retrouver le même ennui sur des livres en auto-édition.

Comme je part du principe que je ne suis pas écrivain et que mes livres intéressent trop peu de gens pour qu'ils soient vendu en librairies, je me satisfait très bien de les vendre sur Lulu.com et sur Amazon.

Retrouvez mes livres sur Lulu.com
Les sites pour être publiés sur www.annuairedelafrance.net

dimanche 4 septembre 2011

Thierry Cumps : L'association suivi de ma biographie


Comme toutes les associations font leur pub à la télé, à la radio, dans les journaux ou sur les affiches dans le métro (ou ailleurs), j'ai décidé de faire la pub de l'association que j'ai créé avec les moyens que j'ai (internet et les livres).
Après avoir créé des sites internet comme le site de l'association : www.cumps.org, j'ai créé un livre pour faire connaître mon association.
Je ne suis pas l'un de ces cinglés qui se prétend célèbre alors qu'il ne l'ai pas, parle de lui à la 3ème personne ou autre malade mental en manque de publicité.
Je suis simplement quelqu'un qui a toujours voulu aider les autres : sous officier de l'armée de l'Air au service de mon pays, pompier et agent de sécurité incendie pour sauver des vies, informaticien pour aider ceux qui ont besoin de mes compétences (je suis toujours informaticien au sein d'une collectivité territoriale), titulaire de diplômes de secourisme, j'ai trouvé plus pauvre que moi aux Philippines et depuis j'ai décidé de donner un but à ma vie (et après ma vie) en lançant ce projet d'association.


L'association CUMPS a été déclarée à la Préfecture de Seine St-Denis (93) le 18 novembre 2010.


Le constat est le suivant :

Les grosses entreprises ont les moyens de se payer des agences web performantes.
Les petites entreprises, associations ou municipalités doivent se contenter de sites personnels dont les fonctionnalités et le look donnent une mauvaise image de ce qu'ils sont. Aussi de nombreuses entreprises (ou municipalités) préfèrent ne pas avoir de site internet plutôt qu'un site internet désagréable à regarder et à utiliser.
J'ai fondé cette association pour offrir à tous ceux qui n'ont pas les moyens de payer, les mêmes services que les agences web les plus performantes. Avec plus de 25 ans d'expérience dans le développement informatique, j'ai décidé d'offrir mon savoir à ceux qui en ont le plus besoin.


Depuis sa création, l'association CUMPS a créé des sites internet, réalisé des audits, donné des conseils, publié des formations.
Pour le moment, nous n'avons travaillé qu'avec des francophones.

Nous allons désormais étendre nos services à un public anglophone tout en continuant à travailler pour les pays francophones.



Pour la France et les pays francophones :
  1. Continuer à donner des conseils et à rendre des services comme la création de sites internet.
  2. Augmenter le nombre de nos collaborateurs afin de rendre internet encore plus facile pour tous ceux qui en ont besoin.
Nous avons commencé à nous faire connaître en France et dans les pays francophones. Mais notre association est encore sous-développée. Nous avons besoin de recruter afin de répondre à la demande toujours croissante de personnes seules face à internet.



Pour les pays en voie de développement :
  1. Donner des formations gratuites afin d'aider les pauvres à obtenir un emploi.
  2. Favoriser le développement du tourisme grâce aux sites portails (voir ceux des Philippines et de la Thaïlande).
  3. Favoriser le développement des industries locales en permettant aux petites entreprises locales d'avoir un site internet.

Dans un premier temps, nous pensons former des thaïs et des philippins afin de les intégrer à notre association, de sorte qu'ils pourront eux-même former leurs compatriotes. Le but étant d'aider les populations locales à obtenir des emplois grâce à la formation.
Si nous rencontrons le succès avec ces 2 pays, on pourra imaginer étendre notre modèle à d'autres pays en voie de développement.


Comment nous aider ?
Vous pouvez parler de nous, de notre association : www.cumps.org
Vous pouvez aussi acheter le livre (en cliquant sur l'image plus haut). Tous les bénéfices servent uniquement à l'association. Nous acceptons également les dons (ceux-ci sont déductibles des impôts).

Notre association respecte les 3 conditions suivantes :
  1. être à but non lucratif,
  2. avoir un objet social ou une gestion désintéressée,
  3. ne pas fonctionner au profit d'un cercle restreint de personnes.
Montant ouvrant droit aux réductions d'impôt : 66 % des sommes versées. Limites : 20 % du revenu imposable.


En tout cas merci d'avance et rappelez vous que nous ne sommes que des passagers sur cette planète, alors autant faire le bonheur des gens (quand nous le pouvons) et laissez une bonne image de notre passage.

Thierry Cumps

mardi 30 août 2011

J'ai décidé d'écrire un roman

J'ai écris mon premier livre il y a 10 ans, puis dernièrement j'ai écris quelques manuels mais je n'ai jamais écrit un seul roman. Or, j'aime bien écrire sur mon ordinateur et j'ai plein d'histoires dans ma tête que je raconte parfois à mes proches.
Je ne le fais pas pour la gloire ou l'argent, mais plutôt par défi, serais je capable d'inventer une histoire qui tienne le lecteur en haleine pendant 200 pages ?
Je n'en suis pas sûr, c'est pour ça que ce sera pour moi un véritable défi. Mon ami Dominique (aux Philippines) va sortir un livre bientôt et je l'ai encouragé aussi à publier un roman. Qui de nous 2 sortira le plus rapidement son roman ? Ce sera un peu une course, sauf qu'il a beaucoup plus de temps libre que moi. J'utilise déjà mon temps libre pour l'association que j'ai créé. 
Quoiqu'il en soit, je continuerai à lire des livres (au moins 1 par mois) et j’essaierai en plus de mes autres activités d'écrire ce fameux 1er roman.

Dernièrement j'ai parlé de mon projet à ma fille et finalement mon personnage principal sera une jeune fille de 18 ans (et non un jeune homme) et l'action se déroulera en Thaïlande. J'ai déjà le début et la fin, il ne me reste que le milieu du livre. D'autre part, ce roman pourrait donner lieu à un film par la suite, en tout cas je le concevrai comme ça. Je me donne 1 an pour écrire ce livre à raison d'un peu d'écriture tous les jours. Je précise qu'il s'agit d'une fiction documentée, les personnages sont imaginaires mais le reste est réel.

vendredi 19 août 2011

"Bienvenue en enfer" de Colin Martin



Je viens de terminer le livre de Colin Martin "Bienvenu en enfer".

Présentation de l'éditeur
La chronique autobiographique de Colin Martin. La lutte d'un innocent pour survivre à l'intérieur de l'une des plus dangereuses prisons au monde. Ce livre n'est pas pour les âmes sensibles, Bienvenu en Enfer vous emmène derrière les barreaux du Bangkok Hilton, Après s'être fait arnaqué d'une fortune, Colin Martin a été déçu par la police thaïe corrompue jusqu'à la moelle. Obligé de s'en remettre à lui-même il a mené la chasse à l'homme qui l'avait arnaqué et l'avait obligé à se battre.

Ce livre n'est pas à conseiller aux jeunes enfants (moins de 15 ans) mais comme il est très instructif je vous le recommande fortement. Il s'agit de l'histoire tragique d'un irlandais installé en Hollande qui, pour un contrat avec une soi-disant société basée en Thaïlande, va perdre son entreprise, sa maison, sa femme et ses 3 enfants et qui n'aura pas d'autre choix que de vivre en Thaïlande en espérant un jour retrouver les coupables. Il épousera une jeune thaï qui bien sûr le trahira pour de l'argent (elle disparaîtra avec la caution qui devait servir à le libérer de prison). Cette même thaï reprendra contact avec lui après sa sortie de prison pour lui proposer d'acheter le fils qu'ils avaient eu ensemble.

Il ne s'agit nullement d'un roman mais d'une histoire vrai. C'est un témoignage extrêmement fort et émouvant, un livre poignant que vous devez absolument lire.
Les policiers et les gardiens de prison qui torturent, les femmes qui trahissent pour de l'argent, les parents qui vendent et prostituent leurs enfants, tout cela fait partie de la Thaïlande et les étrangers qui vont en Thaïlande doivent en être conscient.
Voici le lien pour acheter le livre : http://thailande-fr.biz

D'autres livres en français sur la Thaïlande : www.bamboosinfonia.com/leslivresenfrancais.html

mercredi 17 août 2011

"Le fric en premier" de Aloysius Bartholemew Thistlewaite


Je viens de terminer ce livre et comme à mon habitude, je vais vous en dire quelques mots.

Présentation de l'éditeur
Le guide de survie politiquement correct pour le célibataire, dans le monde des plaisirs pour adultes à Pattaya (Thaïlande). 

Il s'agit d'un guide sur Pattaya. Pour ceux dont le nom Pattaya ne signifie rien, il s'agit de la station  balnéaire thaïlandaise la plus visitée, non pas pour la beauté de sa plage (dont la superficie diminue chaque année), mais pour les attractions touristiques qui en font un Disneyland pour adultes.

Pour en revenir au livre, il traite avec humour des attraits et des dangers de ce haut lieu touristique, dangers pour le portefeuille bien sûr, puisque les hôtesses de Pattaya ont tendance à prendre les touristes pour des pigeons qu'il faut plumer. Les informations données par l'auteur concernent aussi les thaïs en général.

On peut regretter certaines fautes de frappe, le livre original était en anglais. Mais ce livre fourmille d'informations très utiles qui vous feront économiser de l'argent si vous allez un jour en Thaïlande.
Ce livre peut être lu par tout public (sauf enfants de moins de 15 ans). L'ouvrage doit son titre au fait que l'argent est la première chose qui intéresse les filles de Pattaya (ceci est valable pour les thaïlandaises en général). Ce qui est une bonne chose pour les vieux messieurs et les hommes moches en général puisqu'ils ont ainsi toutes leurs chances avec les jeunes thaïs (ceci est aussi valable pour les jeunes philippines). Que les femmes cougars se rassurent, elles peuvent elles aussi payer pour avoir des relations avec des jeunes hommes dans de nombreux pays.

Quant à trouver l'amour en Thaïlande, l'auteur ne l'exclue pas mais encourage les farangs à prendre de nombreuses précautions avec leurs biens au risque de se faire complètement dépouiller.
Une thaï n'aura jamais de remords à dépouiller un stupide farang.

Voici le lien pour acheter le livre : http://thailande-fr.biz

D'autres livres en français sur la Thaïlande : www.bamboosinfonia.com/leslivresenfrancais.html

Vous trouverez des sites internet sur Pattaya : www.thailande-infos.fr/pattaya/liens.html

Il se passe toujours quelque chose à Pattaya, je vous conseille la lecture des articles de : http://pattayathailande.com 

Comprendre les thaïs : www.thailande-infos.fr/informations-utiles/comprendre-les-thais.html

N'oubliez pas la devise des filles thaïs :
"No money, no honey" = "Pas d'argent, pas de chérie".

dimanche 7 août 2011

L'Exequatur de Marc Boulet


Je viens de terminer L'Exequatur de Marc Boulet et comme à mon habitude je vais vous en dire quelques mots.

Présentation de l'éditeur
Exequatur : décision par laquelle un tribunal rend exécutoire sur le territoire national un jugement ou acte étranger. (Le Robert). Le journaliste Luc H. ignorait tout de ce terme juridique barbare jusqu'à un fatal jour de juin 2003 où i reçoit une lettre recommandée qui le met en demeure de payer 172 496, 60 Euros, à titre de réparation du préjudice accusé à un certain Carlo L. Carlo L, Luc l'avait rencontré il y a vingt ans en enquêtant sur le tourisme sexuel aux Philippines. Cet homme, pédophile notoire, s'était complaisamment laissé photographier, et le reportage était paru sans l'ombre d'un problème. Comment Luc peut-il être condamné pour un reportage vieux de vingt ans, et surtout sans même savoir qu'un procès était en cours contre lui ? un piège hallucinant est en train de se refermer sur Luc H. dont la vie va basculer dans un cauchemar qui le conduira jusqu'en Chine. 

Il s'agit d'un roman noir sur le thème de la justice mais même si le sujet est on ne peut plus sérieux, le livre se lit très facilement, je le conseille donc à tout public (sauf jeunes enfants de moins de 15 ans).
La lecture de ce livre pourrait donner lieu à un débat sur la justice ou la vengeance, je le recommande donc aux professeurs à la recherche de livres pour leurs élèves.
Je n'aime pas trop parler du récit lui-même, pour ne pas gâcher la surprise aux futurs lecteurs, mais ceux qui connaissent Marc Boulet ne seront pas déçus, on peut lire l'Exequatur comme un roman d'aventures. Pour ma part j'ai été scotché à ce roman du début à la fin et c'est pour cela que j'ai trouvé le temps de le lire en quelques jours.
Au passage, si vous ne connaissez pas encore  le journaliste - écrivain Marc Boulet, n'hésitez pas à vous procurer quelques uns de ces livres, si vous aimez l'aventure et l'exotisme, vous ne serez pas déçu !

Bien sûr, j'ai été tenté de faire un parallèle entre le personnage central Luc H et Marc Boulet mais je ne souhaite à personne ce qui est arrivé à Luc H au début du roman et surtout pas à un écrivain aussi sympathique que Marc Boulet.

J'ai fait 3 années de droit et je me rappelle que dans les études de cas, que ce soit en droit civil, pénal ou droit du travail, nous ne sous intéressions qu'à l'aspect technique de l'affaire et jamais à son côté humain. On sait que la justice est aveugle et qu'elle peut frapper l'innocent comme le coupable mais la justice est-elle humaine ?

Comme dit mon collègue de travail : "on ne vit pas dans un monde de bisounours" et personne n'est à l’abri d'un crétin qui va vous faire un procès dans l'espoir de se faire de l'argent.
Est ce que la justice est juste ? j'en doute.

jeudi 4 août 2011

Je n'ai pas oublié de lire


J'ai commencé hier à lire "L'Exequatur" du journaliste - écrivain Marc Boulet.
J'avais dévoré tous ces livres "Dans la peau de...." quand j'étais plus jeune et ces livres m'avaient donné l'envie de découvrir d'autres pays, non pas comme un touriste, mais comme un autochtone, afin de partager leur vie.

Je pensais qu'il n'écrivait plus depuis qu'il avait ramené sa jeune épouse chinoise (Gloire) à Paris mais je me trompais. Il a écrit des romans, notamment "L'Exequatur" que j'ai commencé à lire hier soir avec un véritable plaisir. Je vous en parlerai dés que j'aurai terminé ce livre.

J'ai également 2 autres livres à lire : "Le fric en premier", un roman que j'ai commandé en Thaïlande et que j'ai reçu il y a quelques jours.



Et "Bienvenu en enfer", le livre témoignage de Colin Martin. Ce livre étant introuvable en Europe, je l'ai aussi commandé en Thaïlande et je le lirai dés que j'aurai terminé le roman de Marc Boulet.



Je n'ai pas oublié que j'avais promis de lire "Changez de vie en 7 jours : Les 7 étapes clés pour maîtriser votre mental, changer votre attitude, améliorer votre vie", mais c'est très difficile, je m'endort dés que je commence à lire ce livre. Je ne sait pas si ce livre apporte vraiment quelque chose, mais il est en tout cas vraiment ennuyeux.

lundi 27 juin 2011

La biche de Pattaya de Pierre Lucas



Même si le livre a vieilli, on a l'impression d'être en Thaïlande, et les dangers décrits dans ce livre comme les boissons droguées pour endormir les touristes afin de les voler sont bien réels et toujours d'actualités. Lire l'article suivant : http://pattayathailande.com/un-tourisme-indien-drogue-et-devalise-a-pattaya

J'ai lu ce livre en 2 jours et je le recommande. 

Le seul aspect négatif, c'est qu'il n' y a pas eu de réédition, par conséquent, vous n'avez aucune chance de trouver un exemplaire neuf.

jeudi 23 juin 2011

La note de synthèse


Afin de préparer mon concours pour la fonction publique que je vais passer cet après-midi, j'ai été obligé de lire un livre sur la note de synthèse. Il s'agit de rendre un devoir structuré de 5 à 7 pages à partir d'une dizaine de documents d'un total de 35 pages.
Comme vous n'avez que 5 heures, vous ne pouvez pas lire tous les documents, vous ne pouvez pas non plus vous permettre de faire un brouillon puis de recopier au propre.
Il faut donc survoler les documents, trier ceux qui sont importants, de ceux qui le sont moins et éliminer ceux qui n'apportent rien à la question à traiter. Ensuite établir un plan, puis commencer la rédaction directement au propre.
Bref, c'est un bon test pour éliminer une partie de ceux qui veulent accéder à la fonction publique.

Il n'y a pas beaucoup de livres sur la note de synthèse, je me suis préparé avec l'édition 2010 et j’ignore si je vais réussir l'épreuve ou non mais sans préparation, vous n'avez que peu de chance de faire face à ce type d'épreuve.

jeudi 2 juin 2011

Ecrire un livre

Pour ceux qui souhaitent écrire et voir publier leur livre, voici les conseils de LULU pour vous aider à démarrer

Commencez petit à petit - tout simplement
La mise en route est l'étape la plus difficile. Mais c'est la meilleure: Il n'y a pas de mauvais endroit pour commencer. Ecrivez votre première ligne et votre dernière ligne. Définissez vos chapitres. Et laissez la créativité suivre son cours.
   
Nommez votre Projet
Allez dans votre bibliothèque privée. Pensez aux livres qui ont influencés votre écriture. Maintenant, regardez les titres. Est-ce qu'il y a quelque chose de court qui s'adapterait bien à votre projet? Avez-vous besoin de quelque chose de plus descriptif? Laissez le titre de votre livre guider votre écriture.
   
Communiquez avec vos pairs
Parfois parler tout simplement des choses avec un groupe d'autres écrivains peut vous apporter de nouvelles perspectives. Les nombreux auteurs à succès de notre communauté ont été à votre place et seraient heureux de partager avec vous ce qui a marché et ce qui n'a pas, et vous seront une bonne source d'inspiration pour vous mettre en route.

mardi 31 mai 2011

Pattaya Beach de Franck Poupart


Je viens de terminer ce livre. Il s'agît en fait d'un roman bien documenté. On sent que l'auteur a connu ses jeunes thaïs de Pattaya.
Si je recommande la lecture de ce livre, je regrette cependant les longueurs philosophiques (environ 1/4 du livre), celles-ci sont assez ennuyeuses (à mon avis) et nuisent à la qualité du roman.
Contrairement au livre de Xavier Coton sur Pattaya, avec Pattaya Beach de Franck Poupart, on est plus proche de la sexualité que du sexe, du soft que du hard, du romantisme et de l'amour que de la pornographie.

Même si j'avais recommandé le livre de Coton, j'avais mis en garde les âmes sensibles.
Pour le livre de Franck Poupart, je dirai que tout le monde peut lire le livre, il est bien documenté, il sera utile aux français qui vont en Thaïlande pour la première fois.

samedi 21 mai 2011

Coton : "Fuck and Forget" journal de Pattaya



Je viens de terminer le livre et comme je vous l'ai promis je vais vous en parler de la façon la plus honnête possible.
Tout d'abord la lecture de ce livre peut choquer certaines personnes.
A cause de nombreux passages sur le sexe, il me semble devoir être déconseillé aux mineurs.
Ensuite, l'auteur raconte son séjour à Pattaya (il me semble que c'est 3 mois) mais il nous fait part aussi de sa longue expérience : 14 ans de séjours réguliers à Pattaya en Thaïlande. Et si vous souhaitez connaître la Thaïlande, lire "Fuck and Forget" vous donne une approche somme toute inhabituelle de ce pays.
Coton n'a pas de langue de bois, sa franchise peut surprendre, voire rendre mal à l'aise. On n'est pas habitué à autant de franchise de la part d'un auteur et l'on ne souhaite peut être pas connaître un auteur aussi intimement.
Quoiqu'il en soit, Coton a aussi de l'humour et cela aide à faire passer certaines scènes un peu crues. J'ai apprécié notamment son langage, en voici quelques mots que je n'expliquerai pas, à vous de lire son livre si vous voulez comprendre : le bleu, le violet, l'orange, le dindon, le cratère, un vélo, un VTT, etc.

Pour terminer, je ne partage ni les goûts de l'auteur, ni la totalité de ses points de vue. Je pense que son livre est un témoignage important sur les nuits chaudes de Pattaya et qu'à ce titre, il mérite d'être lu et peut être même, étudié d'un point de vu sociologique ou psychologique. Donc à lire mais attention aux âmes sensibles.

dimanche 8 mai 2011

"Fuck and Forget" : premières impressions


J'ai commencé la lecture et je ne suis pas déçu.
Descriptions précises, Coton nous dit tout et ne nous épargne rien, on plonge dans le Pattaya du sexe.
Pour ceux qui veulent du dépaysement et qui préfèrent le vécu à la fiction, ce livre est fait pour vous !
Je vous en dirai plus quand j'aurai terminé ce livre.

Attention, ce livre est réservé à un public adulte.

vendredi 6 mai 2011

J'ai reçu mes 3 livres aujourd'hui

Avec un envoi en normal, je suis toujours surpris de la rapidité à laquelle je reçois mes produits quand je commande sur Amazon. Donc, j'ai bien reçu aujourd'hui les 3 livres que j'avais commandé.

Ils sont tout beaux, tout neufs, 2 petits (format livre de poche) et 1 grand.
Je viens de décider que je commencerai par "Fuck and Forget "- Journal de Pattaya dont l'auteur est Coton. Je sais de lui que c'est un parisien et qu'il aime la Thaïlande autant que les thaïlandaises.
Je me sens assez proche de l'état d'esprit de Coton pour avoir envie de commencer par son livre.

En attendant que je vous parle de ce livre (dans ce blog), vous pouvez toujours faire un tour ici : www.annuairedelafrance.net/pays_thailande.php

Et si vous voulez partir en Thaïlande, allez plutôt ici : www.annuairedelafrance.net/voyages.php

mercredi 4 mai 2011

J'ai commandé sur le site d'Amazon

Comme je vous ai promis de lire an moins 1 livre par mois et afin que vous puissiez lire les mêmes livres que moi, j'ai décidé de commander mes livres sur le site d'Amazon, ce site est accessible où que vous soyez.
Une fois que j'aurai lu les livres, je les donnerai à une bibliothèque ou à des amis.

Voici les livres que je viens de commander :
Mon compte-rendu sur ces livres sera publié sur ce blog au fur et à mesure que j'aurai lu les livres.

Les livres sur Pattaya, c'est parce que j'aime la Thailande et que j'avais envie de lire quelque chose de léger et de reposant mais en même temps d'excitant et qui me fasse vibrer comme un avant goût de l'aventure.
Vous pouvez, si vous le souhaitez, jetez un coup d’œil sur mon site www.thailande-infos.fr

1 livre par mois

Pourquoi ce nouveau blog ?
Tout simplement parce que j'ai décidé de lire 1 livre par mois et de vous en faire un rapide compte-rendu en vous donnant mes impressions afin peut être de vous inciter à en faire autant.
D'autant plus qu'un livre par mois me semble un défi tout à fait réalisable. La lecture est un bon moyen d'apprendre ou de se divertir, en tout cas de passer de bons moments.
Alors faites comme moi, engagez-vous vous aussi à lire 1 livre par mois (ou plus).