mardi 30 août 2011

J'ai décidé d'écrire un roman

J'ai écris mon premier livre il y a 10 ans, puis dernièrement j'ai écris quelques manuels mais je n'ai jamais écrit un seul roman. Or, j'aime bien écrire sur mon ordinateur et j'ai plein d'histoires dans ma tête que je raconte parfois à mes proches.
Je ne le fais pas pour la gloire ou l'argent, mais plutôt par défi, serais je capable d'inventer une histoire qui tienne le lecteur en haleine pendant 200 pages ?
Je n'en suis pas sûr, c'est pour ça que ce sera pour moi un véritable défi. Mon ami Dominique (aux Philippines) va sortir un livre bientôt et je l'ai encouragé aussi à publier un roman. Qui de nous 2 sortira le plus rapidement son roman ? Ce sera un peu une course, sauf qu'il a beaucoup plus de temps libre que moi. J'utilise déjà mon temps libre pour l'association que j'ai créé. 
Quoiqu'il en soit, je continuerai à lire des livres (au moins 1 par mois) et j’essaierai en plus de mes autres activités d'écrire ce fameux 1er roman.

Dernièrement j'ai parlé de mon projet à ma fille et finalement mon personnage principal sera une jeune fille de 18 ans (et non un jeune homme) et l'action se déroulera en Thaïlande. J'ai déjà le début et la fin, il ne me reste que le milieu du livre. D'autre part, ce roman pourrait donner lieu à un film par la suite, en tout cas je le concevrai comme ça. Je me donne 1 an pour écrire ce livre à raison d'un peu d'écriture tous les jours. Je précise qu'il s'agit d'une fiction documentée, les personnages sont imaginaires mais le reste est réel.

vendredi 19 août 2011

"Bienvenue en enfer" de Colin Martin



Je viens de terminer le livre de Colin Martin "Bienvenu en enfer".

Présentation de l'éditeur
La chronique autobiographique de Colin Martin. La lutte d'un innocent pour survivre à l'intérieur de l'une des plus dangereuses prisons au monde. Ce livre n'est pas pour les âmes sensibles, Bienvenu en Enfer vous emmène derrière les barreaux du Bangkok Hilton, Après s'être fait arnaqué d'une fortune, Colin Martin a été déçu par la police thaïe corrompue jusqu'à la moelle. Obligé de s'en remettre à lui-même il a mené la chasse à l'homme qui l'avait arnaqué et l'avait obligé à se battre.

Ce livre n'est pas à conseiller aux jeunes enfants (moins de 15 ans) mais comme il est très instructif je vous le recommande fortement. Il s'agit de l'histoire tragique d'un irlandais installé en Hollande qui, pour un contrat avec une soi-disant société basée en Thaïlande, va perdre son entreprise, sa maison, sa femme et ses 3 enfants et qui n'aura pas d'autre choix que de vivre en Thaïlande en espérant un jour retrouver les coupables. Il épousera une jeune thaï qui bien sûr le trahira pour de l'argent (elle disparaîtra avec la caution qui devait servir à le libérer de prison). Cette même thaï reprendra contact avec lui après sa sortie de prison pour lui proposer d'acheter le fils qu'ils avaient eu ensemble.

Il ne s'agit nullement d'un roman mais d'une histoire vrai. C'est un témoignage extrêmement fort et émouvant, un livre poignant que vous devez absolument lire.
Les policiers et les gardiens de prison qui torturent, les femmes qui trahissent pour de l'argent, les parents qui vendent et prostituent leurs enfants, tout cela fait partie de la Thaïlande et les étrangers qui vont en Thaïlande doivent en être conscient.
Voici le lien pour acheter le livre : http://thailande-fr.biz

D'autres livres en français sur la Thaïlande : www.bamboosinfonia.com/leslivresenfrancais.html

mercredi 17 août 2011

"Le fric en premier" de Aloysius Bartholemew Thistlewaite


Je viens de terminer ce livre et comme à mon habitude, je vais vous en dire quelques mots.

Présentation de l'éditeur
Le guide de survie politiquement correct pour le célibataire, dans le monde des plaisirs pour adultes à Pattaya (Thaïlande). 

Il s'agit d'un guide sur Pattaya. Pour ceux dont le nom Pattaya ne signifie rien, il s'agit de la station  balnéaire thaïlandaise la plus visitée, non pas pour la beauté de sa plage (dont la superficie diminue chaque année), mais pour les attractions touristiques qui en font un Disneyland pour adultes.

Pour en revenir au livre, il traite avec humour des attraits et des dangers de ce haut lieu touristique, dangers pour le portefeuille bien sûr, puisque les hôtesses de Pattaya ont tendance à prendre les touristes pour des pigeons qu'il faut plumer. Les informations données par l'auteur concernent aussi les thaïs en général.

On peut regretter certaines fautes de frappe, le livre original était en anglais. Mais ce livre fourmille d'informations très utiles qui vous feront économiser de l'argent si vous allez un jour en Thaïlande.
Ce livre peut être lu par tout public (sauf enfants de moins de 15 ans). L'ouvrage doit son titre au fait que l'argent est la première chose qui intéresse les filles de Pattaya (ceci est valable pour les thaïlandaises en général). Ce qui est une bonne chose pour les vieux messieurs et les hommes moches en général puisqu'ils ont ainsi toutes leurs chances avec les jeunes thaïs (ceci est aussi valable pour les jeunes philippines). Que les femmes cougars se rassurent, elles peuvent elles aussi payer pour avoir des relations avec des jeunes hommes dans de nombreux pays.

Quant à trouver l'amour en Thaïlande, l'auteur ne l'exclue pas mais encourage les farangs à prendre de nombreuses précautions avec leurs biens au risque de se faire complètement dépouiller.
Une thaï n'aura jamais de remords à dépouiller un stupide farang.

Voici le lien pour acheter le livre : http://thailande-fr.biz

D'autres livres en français sur la Thaïlande : www.bamboosinfonia.com/leslivresenfrancais.html

Vous trouverez des sites internet sur Pattaya : www.thailande-infos.fr/pattaya/liens.html

Il se passe toujours quelque chose à Pattaya, je vous conseille la lecture des articles de : http://pattayathailande.com 

Comprendre les thaïs : www.thailande-infos.fr/informations-utiles/comprendre-les-thais.html

N'oubliez pas la devise des filles thaïs :
"No money, no honey" = "Pas d'argent, pas de chérie".

dimanche 7 août 2011

L'Exequatur de Marc Boulet


Je viens de terminer L'Exequatur de Marc Boulet et comme à mon habitude je vais vous en dire quelques mots.

Présentation de l'éditeur
Exequatur : décision par laquelle un tribunal rend exécutoire sur le territoire national un jugement ou acte étranger. (Le Robert). Le journaliste Luc H. ignorait tout de ce terme juridique barbare jusqu'à un fatal jour de juin 2003 où i reçoit une lettre recommandée qui le met en demeure de payer 172 496, 60 Euros, à titre de réparation du préjudice accusé à un certain Carlo L. Carlo L, Luc l'avait rencontré il y a vingt ans en enquêtant sur le tourisme sexuel aux Philippines. Cet homme, pédophile notoire, s'était complaisamment laissé photographier, et le reportage était paru sans l'ombre d'un problème. Comment Luc peut-il être condamné pour un reportage vieux de vingt ans, et surtout sans même savoir qu'un procès était en cours contre lui ? un piège hallucinant est en train de se refermer sur Luc H. dont la vie va basculer dans un cauchemar qui le conduira jusqu'en Chine. 

Il s'agit d'un roman noir sur le thème de la justice mais même si le sujet est on ne peut plus sérieux, le livre se lit très facilement, je le conseille donc à tout public (sauf jeunes enfants de moins de 15 ans).
La lecture de ce livre pourrait donner lieu à un débat sur la justice ou la vengeance, je le recommande donc aux professeurs à la recherche de livres pour leurs élèves.
Je n'aime pas trop parler du récit lui-même, pour ne pas gâcher la surprise aux futurs lecteurs, mais ceux qui connaissent Marc Boulet ne seront pas déçus, on peut lire l'Exequatur comme un roman d'aventures. Pour ma part j'ai été scotché à ce roman du début à la fin et c'est pour cela que j'ai trouvé le temps de le lire en quelques jours.
Au passage, si vous ne connaissez pas encore  le journaliste - écrivain Marc Boulet, n'hésitez pas à vous procurer quelques uns de ces livres, si vous aimez l'aventure et l'exotisme, vous ne serez pas déçu !

Bien sûr, j'ai été tenté de faire un parallèle entre le personnage central Luc H et Marc Boulet mais je ne souhaite à personne ce qui est arrivé à Luc H au début du roman et surtout pas à un écrivain aussi sympathique que Marc Boulet.

J'ai fait 3 années de droit et je me rappelle que dans les études de cas, que ce soit en droit civil, pénal ou droit du travail, nous ne sous intéressions qu'à l'aspect technique de l'affaire et jamais à son côté humain. On sait que la justice est aveugle et qu'elle peut frapper l'innocent comme le coupable mais la justice est-elle humaine ?

Comme dit mon collègue de travail : "on ne vit pas dans un monde de bisounours" et personne n'est à l’abri d'un crétin qui va vous faire un procès dans l'espoir de se faire de l'argent.
Est ce que la justice est juste ? j'en doute.

jeudi 4 août 2011

Je n'ai pas oublié de lire


J'ai commencé hier à lire "L'Exequatur" du journaliste - écrivain Marc Boulet.
J'avais dévoré tous ces livres "Dans la peau de...." quand j'étais plus jeune et ces livres m'avaient donné l'envie de découvrir d'autres pays, non pas comme un touriste, mais comme un autochtone, afin de partager leur vie.

Je pensais qu'il n'écrivait plus depuis qu'il avait ramené sa jeune épouse chinoise (Gloire) à Paris mais je me trompais. Il a écrit des romans, notamment "L'Exequatur" que j'ai commencé à lire hier soir avec un véritable plaisir. Je vous en parlerai dés que j'aurai terminé ce livre.

J'ai également 2 autres livres à lire : "Le fric en premier", un roman que j'ai commandé en Thaïlande et que j'ai reçu il y a quelques jours.



Et "Bienvenu en enfer", le livre témoignage de Colin Martin. Ce livre étant introuvable en Europe, je l'ai aussi commandé en Thaïlande et je le lirai dés que j'aurai terminé le roman de Marc Boulet.



Je n'ai pas oublié que j'avais promis de lire "Changez de vie en 7 jours : Les 7 étapes clés pour maîtriser votre mental, changer votre attitude, améliorer votre vie", mais c'est très difficile, je m'endort dés que je commence à lire ce livre. Je ne sait pas si ce livre apporte vraiment quelque chose, mais il est en tout cas vraiment ennuyeux.